Accompagnement et développement des capacités d’apprentissages dans tous les domaines

Développement de l'autonomie

  • Développer les compétences dans les actes de la vie quotidienne au niveau pratique (Courses, préparation des repas, tâches communautaires, lessives, entretien de la chambre… comme dans une vie en appartement)
  • Les collaborateurs sociaux sont présents pour accompagner les résidents dans l’organisation et l’exécution de ces diverses tâches qui n’ont pour certains d’entre eux jamais été expérimentées auparavant

L’activité du quotidien permet non seulement de développer les capacités d’apprentissage des résidents, mais devient également support de médiation destiné à créer du lien et à développer des capacités de socialisation

Santé psychique

  • Accompagner le résident à développer une meilleure connaissance et compréhension de ses difficultés qui sont autant de facteurs de stress
  • Identifier les personnes ressources de son entourage
  • Développer une meilleure estime de soi, une confiance en sa faculté à rebondir malgré les obstacles
  • Travailler sur l’image de soi, du prendre soin de soi
  • Développer sa capacité d’expression et de gestion des émotions (Mettre des mots sur les maux)
  • Apprendre à mieux gérer les frustrations,  connaître et respecter les limites
  • Prendre en compte les normes sociales
  • Développer sa capacité à faire des choix et à les exprimer
  • Obligation d’un suivi psychologique à l’extérieur de la structure

Nous travaillons également sur le dépassement de l’enfermement du diagnostic, pour oser avancer dans la vie malgré les difficultés, en prenant assise sur ses ressources, en développant une meilleure estime de soi tout en apprenant à mieux connaitre et appréhender ses limites

Insertion professionnelle

  • Obligation d’avoir une activité à l’extérieur à un taux de 50% minimum (Peut se mettre en place depuis le foyer et pourcentage plus bas accepté au début du séjour)
  • L’activité peut-être occupationnelle (Graap, Caritas, les jardins du cœur, ateliers de Cery, bénévolat…)
  • En atelier de production (Afiro, Les Oliviers, Le Relais, Polyval, Art Broc…)
  • Dans une optique de réinsertion (Mesures Impulsion, SEMO, Mesures FORJAD, Puissance L, par le biais du guichet de transition 1…)
  • Poursuite ou reprise des études en cours (Ecole professionnelle, Gymnase, Université…)
  • En lien avec une mesure de réinsertion AI
  • Réflexion avec le résident sur ses compétences, intérêts et possibilités
  • Permet d’avoir un rythme de vie régulier, de créer des liens à l’extérieur, de se sentir fier de soi

La notion d’activité est importante dans le projet de réhabilitation car elle permet, entre autres, de créer des liens sociaux à l’extérieur de la structure et d’atténuer la solitude lorsque le résident aura son appartement

Gestion administrative

  • Boîte aux lettres individuelle (Apprendre à relever trier et organiser son courrier)
  • Développer ses connaissances dans le domaine administratif (Connaissance des diverses assurances sociales par exemple)
  • Apprendre à gérer ses finances (Élaboration et gestion d’un budget)
  • Apprendre à gérer son administratif (Payement des factures, gestion de son assurance maladie, envoi de courriers…)

L’équipe gère l’administratif en partenariat avec le résident et en fonction de ses compétences

Si le résident n’arrive pas à développer une autonomie suffisante ou si sa situation administrative est trop lourde (Accumulation de dettes par exemple), un accompagnement vers une démarche de curatelle administrative peut être envisagée avec l’accord du résident

Socialisation

  • Développer des liens relationnels
  • Favoriser le sentiment  d’existence et d’appartenance
  • Faciliter la socialisation
  • Développer la solidarité
  • Développer les compétences émotionnelles et le travail d’introspection
  • Renforcer l’estime de soi
  • Journée communautaire obligatoire, le jeudi  (sauf pour les personnes en projet de formation)
  • Camp

Les événements du quotidien sont abordés tantôt au travers du groupe, tantôt lors d’entretiens avec le référent, ce qui permet au résident de se confronter à la réalité tout en lui permettant de développer des habiletés sociales

Prévention

Nous collaborons régulièrement avec des intervenants extérieurs qui viennent sur la structure :

  • Diététicienne
  • Police de proximité
  • PROFA (Sexualité)
  • FVA (Fédération Vaudoise contre l’Alcoolisme)
  • Prévention addiction
  • Espace prévention, promotion de la santé (Bouger plus)
  • ECA (Cours directement au sein de l’établissement cantonal d’incendie de Lausanne)

Réseau

  • Travail en partenariat avec le réseau (Curateur, Psy, MSP, AI…)
  • Suivi psychologique à l’extérieur du foyer pour permettre au résident de le conserver à la sortie de la structure
  • Le résident est encouragé à maintenir et développer des relations «saines» à l’extérieur du foyer
  • Respect du choix du résident au niveau de la collaboration avec la famille
  • Le réseau peut se mettre en place depuis la structure